Préparer son voyage au Japon, Tokyo.

Il n’y a rien de « chanceux » à partir au Japon.
Soit on gère bien son budget.
Soit on est riche.
Soit on est pauvre et on a perdu.

Comment bien préparer son voyage ?
C’est beaucoup plus simple que ce qu’il n’y paraît.
Tout d’abord, avoir des économies.
Parce que partir au Japon, ça coûte un peu cher.

Comment j’ai préparé mon voyage :

-Faire son passeport :
Se renseigner sur les papiers à fournir.
Préparer les documents nécessaires.
Prendre un rendez-vous à la mairie la plus proche de chez vous.
Ne pas oublier d’aller à son rendez-vous.
Attendre quelques semaines.
Retourner à la mairie chercher son passeport.
Quelques astuces que je donnerai :
Prenez un rendez-vous dès que possible à une mairie, n’importe laquelle, n’attendez pas trop.
Certaines mairies vous feront attendre un mois avant d’avoir une date de rendez-vous, sans oublier le temps que ça prend de faire faire un passeport qui peut aller d’une semaine à plusieurs.
Préparez bien tous les documents, surtout les timbres fiscaux qui ne sont pas achetables partout.
Si vous arrivez en retard ou qu’il manque un seul document, vous devriez reprendre un rendez-vous.
Vous en avez pour environ 90€.

-Chercher un billet d’avion pas trop cher.
Il existe de nombreux sites qui comparent les prix des différents vols selon les dates souhaitées.
Personnellement je suis allée sur Go Voyagesmais il existe d’autres sites.
Evidemment, si vous prenez un billet en plein été, il vous coûtera un peu un bras.
Un billet d’avion entre 600€ et 1000€ si vous avez de la chance.

-Changer son argent avant de partir.
Parce qu’au Japon, tous les endroits ne prennent pas la carte bleue.
Le mode de paiement préféré des japonais est l’espèce.
Vous allez être embêté à chercher un endroit où vous pourrez retirer de l’argent.
N’oubliez pas que la vie au Japon est chère.
Pour ce qui est de la nutrition, vous n’aurez pas de problèmes.
On y mange bien pour moins de 500 yens par repas.
Par contre, pour le logement, les transports en commun, shopping. C’est autre chose.
Les transports sont vraiment cher.
On m’a conseillé de prendre entre 2000€ et 3000€ pour environ 3 semaines et profiter au maximum du séjour.
Personnellement j’ai changé 1000€ en monnaie japonaise pour mon séjour, à mon avis, si on ne fait pas de trop grosses dépenses, c’est largement suffisant.

-Chercher un logement.
Il existe de nombreuses auberges de jeunesse sur Tokyo, malheureusement je ne pourrais pas trop vous conseiller.
A part peut-être la : TAITO RYOKAN.
N’oubliez pas de réserver.

 

-Préparer son voyage.
Si vous comptez bouger dans tout le Japon et visiter les nombreuses villes comme Kyoto, Osaka, Nara, Kobe, etc.
Je vous conseille vivement à prendre le Japan Rail Pass.
Il existe deux grosses compagnies de transports en commun à Tokyo :
Le métro de Tokyo. Renseignez-vous au préalable pour le prix des trajets, les tickets plus avantageux.
Le Japan Rail.
Si vous avez un JR Pass, vous pourrez prendre le Japan Rail comme vous le souhaitez sans avoir à dépenser plus d’argent.
En plus de cela, pour pourrez prendre certains trains Shinkansen. Il vous faudra juste préalablement réserver votre place au guichet.
Il est impératif d’acheter le bon d’échange pour le Japan Rail Pass AVANT de partir.
Ce n’est qu’arrivé au Japon qu’on pourra l’échanger contre le pass.
Si vous êtes sur Paris, votre bon d’échange se fait en quelques minutes.
Rendez vous au H.I.S. non loin de la station de métro Quatre-Septembre et Pyramides.
Si le Japan Rail Pass ne vous intéresse pas, ou n’est pas rentable, achetez une carte SUICA au Japon, elle coûtera 2000 yens, vous aurez automatiquement déjà 1500 yens dessus.
Elle vous sera utile pour prendre le métro, le JR, le bus, et même acheter dans certains convenience stores.
Prendre les transports en commun au Japon, c’est minimum 130 yens pour un trajet.
Plus vous irez loin, plus ça coûtera cher.
N’oubliez pas de recharger votre SUICA.

Si vous avez un smartphone sous iOs ou Android je conseille Navitime qui est un peu l’équivalent de l’application RATP ou Vianavigo.
Par contre, il faudra savoir lire un peu le japonais.
Il y a aussi Hyperdia ou Google Map pour calculer le temps et le prix du trajet.

Renseignez vous avant de partir, vous ne savez pas quand vous aurez une connexion internet ou accès au wi-fi.
Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il n’est pas facile de trouver du réseau wi-fi gratuit n’importe où.
Vous en trouverez dans le métro, le JR, au Starbucks Coffee, mais il n’y en a pas au Macdonald’s !

Il est possible d’avoir du Free Wifi au Japon pendant 14 jours via NTT Free Wifi

Merci à Mpenaud pour l’information.

Prenez toujours vos papiers sur vous.
Si vous êtes étrangers, vous pouvez vous faire contrôler par un policier à tout moment.

Dernière astuce : préparer quelques fiches de vocabulaire de mots/questions en japonais.
Ce n’est pas une légende, la majorité des japonais sont mauvais en anglais.

Bon voyage !

Publicités

About Lau

Frenchy cat on the sofa.

5 responses to “Préparer son voyage au Japon, Tokyo.”

  1. Mchan says :

    soit on est étudiant et on pars faire un chantier écologique et ça revient moins cher!
    Sinon tu trouveras sur mon blog 2 articles consacrés aux offres wifi gratuites une à Tokyo et une à Kyoto.A Tokyo en allant au guichet à l’aéroport tu pourras bénéficier de 2 SEMAINES de wifi gratuit!
    bon voyage

    • Lau says :

      Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Si cela ne te dérange pas je veux bien plus d’information sur les chantiers écologiques.

      • Mchan says :

        Alors j’ai testé quand j’étais en fac avec NICE qui est une assoc française (ils ont des locaux à Paris) pour ma toute 17re fois au Japon et ça a été le coup de foudre. Les chantiers écologique on travaille mais on a souvent plein d’activités japonaises, et souvent un week end en famille (une année on n’y a pas eu droit car les gaijins avant s’étaient mal comportés et du coup les familles n’avaient plus trop envie). Il y a toujours des étrangers et des japonais donc on rencontre des japonais et on peut lier des liens, parfois les gens vous invitent chez eux ! Bref c’est une façon pas chère de découvrir le Japon et certains chantiers sont même l’occasion de préparer des matsuri (fêtes traditionnelles). Vu de l’intérieur c vraiment différent ^^
        NICE produit une brochure avec tous les pays disponibles pour les chantiers.
        voilà n’hésite pas si tu as des questions

      • Lau says :

        Merci beaucoup pour ta réponse ! Je note ça dans un coin, j’ai aussi jeté un oeil à ton article, je connaissais WWOF en fait !

      • Mchan says :

        du coup je n’ai pas encore testé, je me suis dit que je bossais déjà pendant l’année ^^. et cet été je suis privée de Japon alors ce sera la quête du Japon à Paris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :